Roland Peyrard, vous êtes candidat au poste de trésorier général de la nouvelle Ligue, pouvez vous nous présenter votre parcours ?

Après 24 ans d'expériences dans différents cabinets d'Expertise Comptable lyonnais, je suis devenu Directeur Financier de la Chambre Syndicale de la Métallurgie (UIMM du Rhône) ce qui m'a permis de bien maitriser la gestion des grandes entreprises lyonnaises industrielles, d'analyser leurs projets d'investissements et de participer très activement à la construction de la Cité des Entreprises à Lyon 8ème.
Sur le plan du tennis, j'ai été 12 ans Trésorier Adjoint (et Secrétaire Général) du Comité du Rhône.
Je précise que mon futur adjoint (en cas de victoire aux élections) est un jeune Expert Comptable (53 ans) évoluant dans un grand cabinet lyonnais spécialiste du sport et des associations.

 

Redistribuer 20% du prix des licences à tous les clubs, est ce bien raisonnable ?

L’Expert-comptable aurait  tendance à vous dire que les règles habituelles de prudence exigent une analyse préalable et fine des comptes pour répondre à cette question. À partir des documents que j’ai pu étudier et selon la politique que souhaite appliquer Gilles Moretton, cette option ne posera pas de problème majeur de financement.

 

Que voulez vous dire ?

Que connaissant Gilles et son parcours de chef d'entreprise, sa politique de « redistribution » et d'assistance à tous les clubs sera possible. L'apport financier de grandes entreprises qui accorderont leur soutien et la bonne gestion du risque que sait mettre en place un « bon patron » permettront d'apporter de nouvelles ressources.
Gilles saura « monter au filet » et il est difficile à passer !

Roland Peyrard,
expert comptable à la retraite, ancien Directeur Financier de l'UIMM du Rhône,
ancien Trésorier Adjoint, Secrétaire Général du Comité du Rhône

Contexte de notre audit

La situation patrimoniale de la nouvelle ligue régionale des trois ligues a été expertisée, sur la base des bilans agrégés. Il en ressort une situation financière saine avec un fonds de roulement important.

Le niveau élevé de la Marge Brute d'Autofinancement (MBA) permettra de mettre en place une politique différente plus volontariste et surtout tournée vers les clubs.

Il est clair que dans la durée du mandat électif sur trois exercices, sa définition se fera progressivement mais, il est acquis que nous orienterons ces ressources vers les clubs.

L'étude des comptes au 30 09 2016 a été réalisée sur la base des documents comptables certifiés relatifs à l'exercice 2015/2016.

Nos engagements
  • Rembourser sur la durée du mandat 20% du prix des licences à tous les clubs.
  • Rechercher de manière active de nouveaux sponsors afin de renforcer les ressources propres de la ligue régionale, à l'image de ce que les clubs réalisent.
  • Optimiser les ressources internes en recherchant les synergies et économies d'échelle.
  • Aider au financement des projets clubs via les Comités
  • Prendre en compte l'activité des bénévoles en intégrant la valorisation du bénévolat dans les comptes
  • Mettre en ligne, dans un souci de transparence, la publication trimestrielle des comptes